SILK SPECTRE / SPECTRE SOYEUX

Silk Spectre

scénario : darwyn cooke & amanda conner                                           dessin : amanda conner

Laurie est la fille de Sally Jupiter, alias Spectre Soyeux (le premier). Étouffée par sa mère et agacée de la réputation scabreuse de cette dernière, la jeune femme fugue vers San Francisco avec son petit ami Greg. Elle découvre les joies de la vie dans une communauté de hippies en pleine « flower power ». Mais l’appel de la justice étant trop fort, Laurie n’hésite pas à revêtir un costume de sa confection afin de rendre la justice la nuit et devenir ainsi le nouveau Spectre Soyeux.
Dans son périple, elle devra affronter le mystérieux Gurustein, manipulateur et dealer, qui s’en prend à ses amis. De plus, sa mère étant très inquiète de sa disparition charge Hollis Mason (Le premier Hibou) mais aussi Le Comédien de retrouver Laurie…

1. Cruels Adieux | Mean Goodbye
2. Découvrir le monde | Getting into the World
3. Sans illusion | No illusion
4. Au bout de l’arc-en-ciel | The End of the Rainbow

Mini Logo 01CMini Logo 01CMini Logo 01CMini Logo 02NBMini Logo 02NB

Le passage à l’âge adulte de la pétillante Laurie est réjouissant. On découvre une jeune femme quittant délibérément son cocon familial se résumant à une mère plus qu’étouffante, lui dictant sa conduite, reportant sur sa fille ce qu’elle aurait aimée être. Sally l’entraîne, la forme et l’éduque dans ce sens, et évidemment cela ne plaît pas à son enfant. « L’emprise » de Sally sur Laurie était régulièrement montrée dans Watchmen, ici on peut le constater à son apogée. Le départ et les premiers pas en tant qu’héroïne lèvent le voile sur le (court) passé de la future épouse du Dr. Manhattan. À ce sujet, les deux dernières planches sont excellentes. Les liens avec les anciens Watchmen sont ce qu’il y a de plus intéressant dans cette histoire. L’arc narratif un peu trop centré sur la drogue et les hippies n’est pas le plus accrocheur. Ce sont les secondes trames, les connexions avec l’œuvre originale qui suscitent davantage la curiosité. Le petit ami de Laurie est par ailleurs rapidement expédié avec une conclusion amère. Un scénario plutôt inégal donc, qui fait la belle part à l’héroïne, à la voie qu’elle suit quelque temps mais dont le cœur de l’histoire n’est pas forcément le plus passionnant. Les dessins sont en revanche de bonne facture, on se plaît surtout à se perdre dans des découpages hors-norme avec une agréable colorisation. De plus, certaines cases, délibérément croquées dans un style différent, ou certains objets au second plan, prennent un nouveau sens lors du dernier chapitre en les revoyant successivement et sous une nouvelle narration.

Un agréable récit, sans doute trop court pour vraiment profiter de l’avant Watchmen de la belle Laurie, qui jongle difficilement entre une intrigue peu captivante et des séquences annonçant le futur et voyant apparaître des têtes connues plus intéressantes.

Disponible en recueil relié le 21 mars 2014. logoamazon
Publié dans les magazines Before Watchmen 1, 2, 3 et 5. logoamazonnb

Trois planches (en anglais) à découvrir ci-dessous (cliquez pour agrandir).

Comic Before Watchman Spectre Soyeux 01 Comic Before Watchman Spectre Soyeux 02 Comic Before Watchman Spectre Soyeux 03AccueilHaut de page

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s