COMEDIAN / LE COMÉDIEN

Comedian

scénario :  brian azzarello                                                                     dessin : j. g. jones

Après sa tentative de viol sur le Spectre Soyeux (Sally Jupiter), et son comportement trop violent et antisocial, Eddie Blake, alias Le Comédien, est renvoyé des Minutemen. Il est alors recruté par le gouvernement, devenant un héros de guerre dans le Pacifique, rachetant son image et officiant aussi comme figure de propagande. Il se lie d’amitié avec John Fitzgerald Kennedy et son frère, Robert Francis, dit Bob ou Bobby. Après l’assassinat de JFK, qu’il apprend en arrêtant Moloch, Eddie rentre dans une profonde dépression…
Devenu incontrôlable et envoyé au Vietnam, la terrible guerre deviendra un alors le terrain de jeu du Comédien, pour qui tout n’est qu’une vaste farce. Le cynisme à son paroxysme, l’homme multiplie les exactions les plus graves et irrécupérables. Il devra assumer la responsabilité des massacres qu’il a commis, à son retour…

1. Sourier ! | Smile
2. I get around | I get around
3. Jouer avec le feu | Play with fire
4. Conquistador | Conquistador
5. Des coups | Kicks
6. Les années de plomb | Eighties

Mini Logo 01CMini Logo 02NBMini Logo 02NBMini Logo 02NBMini Logo 02NB

Étrange. C’est le premier adjectif qui vient à l’esprit lors de la lecture de l’histoire du formidable Comédien. Étrange car, uniquement dans ce cas précis, l’impression d’incohérences flirte par rapport à Watchmen (quoique l’identité du Juge Masqué dans Minutemen est sujet à controverse aussi). La plus grosse étant l’assassinat de Kennedy. Dans l’œuvre originale, Le Comédien avoue être responsable de la mort de JFK. Dans le film de Zack Snyder, sorti en 2009, le réalisateur montre clairement la mise à mort du président par Le Comédien avec son sniper. Si l’on écarte cette adaptation, et qu’on se base donc uniquement sur le récit d’origine, le terme « être responsable » peut s’avérer indirect. En effet, c’est ce que l’on constate dans le premier chapitre : indirectement, le Comédien peut s’avérer responsable de la mort du président, qui était un ami proche, faute d’être à ses côtés pour assurer sa sécurité. Après tout, pourquoi pas… De plus, la fin du comic montre qu’une personne lui ressemble à s’y méprendre (et que, peut-être, est-ce là le vrai tueur ?). Mais quand même… De là à donner à Jackie Kennedy, le rôle de redresseuse de torts , orchestrant la mise à mort de Marilyn Monroe, amante de son mari, en confiant la mission au Comédien, cela laisse très perplexe. De plus, la personnalité misanthrope, violente et cruelle du personnage ne correspond pas vraiment aux convictions démocratiques du clan Kennedy… L’homme étant par ailleurs beaucoup plus proche de Nixon. Enfin, les dialogues sont confus, l’ensemble n’est pas forcément très compréhensible. Tout cela est donc bizarre, plutôt incohérent et donc très… étrange. Passé ce soucis, le plus gros du récit se concentre sur le Vietnam : la folie du Comédien et ses tueries, en somme toute sa démesure nihiliste, est à nouveau dévoilée. Ce sont finalement les moments les plus aboutis.

Les dessins se veulent réalistes mais ne le sont pas plus que ça, bien qu’on reconnaisse facilement les figures historiques emblématiques. La colorisation en revanche, elle, est excellente, beaucoup de cases jouent sur les lumières et les contrastes en pleine nuit. Focaliser un récit sur un Comédien plus jeune, avant son arrivée dans les Minutemen par exemple (au sein desquels il a seize ans et est déjà sociopathe), découvrir les origines de sa noirceur constante, aurait été sans doute plus pertinent que ce récit bancal, incohérent et guère accrochant. Dommage.

Disponible en recueil relié le 6 juin 2014. logoamazon
Publiée dans les magazines Before Watchmen 1, 2, 3, 5, 6 et 7. logoamazonnb

Trois planches (en anglais) à découvrir ci-dessous (cliquez pour agrandir).

Comic Before Watchmen Le Comedien 01 Comic Before Watchmen Le Comedien 02 Comic Before Watchmen Le Comedien 03AccueilHaut de page

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s